mercredi 12 novembre 2014

Bricoler - une suspension en macramé dans la salle de bain


Aujourd'hui, une suspension de tradescantia, plus communément appelée "misère". Il existe plusieurs variétés de misères. Cette variété de plantes a le grand avantage d'être décorative car son feuillage est varié et coloré, de ne pas être compliquée à vivre et surtout de se bouturer très facilement. Elle est parfaite en suspension car elle développe de longues tiges.



1ere étape : bouturer des tiges de misères. il suffit de prélever des bouts de tiges de misères de variétés différentes, d'en ôter les feuilles basses et de les mettre à raciner dans l'eau pendant quelques semaines.



2eme étape : quand les racines ont apparu et se sont bien développées, les rempoter dans un contenant percé de trous au fond duquel vous disposez des billes d'argile. Le mélange de rempotage recommandé est un mélange à faire soi-même composé d'un tiers de terreau, un tiers de sable de rivière et un tiers de pouzzolane ou vermiculite. Je les ai plantées serrées pour que cela soit joli et j'ai ajouté une plante grasse dont je n'ai aucune idée du nom : on verra si elle résiste à la vitalité des misères ! On arrose bien, on laisse égoutter et on met dans un cache pot en céramique tout simple.



3ème étape : fabriquer le support en cordelette. Se munir d'un anneau (type anneau de rideau), d'une pelote de cordelette en coton, d'une paire de ciseaux, et c'est parti ! Couper quatre morceaux de cordelette d'environ 1m80 chacun puis suivre les étapes en photo.










4ème étape : installer la plante dans le filet en macramé et suspendre à un crochet. Il n'y a plus qu'à attendre que cela pousse et penser à lui mettre un petit verre d'eau toutes les semaines !




1 commentaire:

  1. Je ne savais pas que ces plantes s'appellaient des misères, merci pour cette précision et pour ce chouette bricolage!

    RépondreSupprimer