dimanche 10 mai 2015

Ralentir - Slow Cosmétique #10 : le macérât de pâquerettes maison pour raffermir la peau.


Mon jardin n'est pas un jardin, c'est un champ de pâquerettes ! Elles sont bien jolies ces petites pâquerettes, eh bien, figurez-vous qu'elles peuvent aussi être très utiles ! En ce joli mois de mai, je fais la cueillette de ces jolies petites fleurs et je prépare un macérât huileux à base d'huile de tournesol et de pâquerettes qui va me servir d'huile raffermissante pour le corps et, plus particulièrement, le buste.

Mais c'est quoi donc un macérât? Derrière ce nom peu engageant, se cache un procédé vieux comme le monde qui permet de faire migrer les principes actifs des végétaux dans une huile, un alcool ou même de l'eau.

Le macérat de pâquerettes, encore appelé macérât de bellis, a des vertus raffermissantes sur les tissus relâchés, il pourra donc être utilisé comme soin du buste, soin après grossesse ou soin tonifiant pour le contour du visage. Il est également conseillé sur les bleus et les courbatures, on peut alors l'associer au macérât d'arnica.


L'huile de tournesol, elle, est bénéfique pour les peaux sèches. Elle est riche en vitamines E et F. Elle nourrit la peau et l'adoucit et ne laisse pas de film gras car elle est absorbée rapidement. Elle a une forte teneur en acide linoléique, qui est un acide gras polyinsaturé permettant une bonne hydratation de la peau en protégeant et fortifiant les cellules.
La vitamine E joue un rôle d'anti-oxydant, la peau vieillit ainsi moins vite. Enfin, la vitamine  E est un conservateur naturel.


Ca y est ! J'ai compris ! Alors, comment je le prépare ce macérât miraculeux?

D'abord, faites la cueillette des pâquerettes. Faites bosser vos enfants si vous en avez.


Vous aurez certainement besoin de leur répéter plusieurs fois "Si, Si, aujourd'hui, tu cueilles juste la fleur, pas besoin de la tige, je sais, d'habitude je te dis de prendre avec la tige pour faire de petits bouquets, mais là tu peux cueillir sans la tige, si, si, mais puisque je te le dis... bon, fais comme tu veux... ". Ne vous attendez pas à une productivité phénoménale de leur côté, mais c'est toujours quelques pâquerettes en moins à cueillir pour vous... parce que bon, les pâquerettes, c'est petit, alors, il en faut beaucoup. C'est la partie la plus longue de la recette...



Ensuite, mettez les fleurs de pâquerettes dans un récipient (bocal, bouteille en verre...). Vous pouvez les tasser un peu.



Versez l'huile de tournesol sur les pâquerettes de sorte qu'elles soient entièrement recouvertes. Le mieux est de remplir le bocal à ras- bord pour éviter au maximum que de l'air reste en contact avec les pâquerettes (risque de moisissure).



Secouez un peu et tassez si nécessaire pour faire bien remonter les petites bulles d'air. Fermez le couvercle, posez votre bocal derrière une fenêtre ensoleillée ou proche d'un radiateur et attendez 4 à 6 semaines en secouant tous les jours.



L'idéal est de filtrer ce macérât au bout de 3 semaines et de reproduire l'opération avec de nouvelles pâquerettes. Les 2 macérations successives permettront une concentration plus forte des bienfaits des pâquerettes dans l'huile.

Pour filtrer le macérât, vous pouvez utiliser une gaze, une compresse, ou un torchon propre. Essorez les pâquerettes dans le torchon pour récupérer toute l'huile.

Le macérât étant fait à partir d'huile de tournesol, qui est riche en vitamine E (conservateur naturel), il va se conserver plusieurs mois à température ambiante. A jeter quand l'huile commencera à changer d'odeur du fait de l'oxydation : rancissement.

Les alternatives slow que j'ai adoptées :

le masque à la carotte
le gommage corporel au marc de café
se laver les cheveux au savon et faire une eau de rinçage maison pour des cheveux qui brillent
Le spray éclaircissant maison pour les cheveux
L'huile de pâquerettes maison : un super sérum hydratant pour le buste, les courbatures et les bleus
Le shampooing sec maison pour espacer les "vrais" shampooings et les brushings
Le Baume à lèvres orange - coco - miel
Ma poudre pour le teint et mon blush maison
Faire son déo naturel en stick
La recette des Bombes de Bain
Remplacer la crème hydratante : la recette du sérum hydratant
Remplacer le démaquillant : se démaquiller à l'huile végétale
Le déodorant naturel, hyper efficace, qui sent bon, et qui ne coûte pas cher !
Le gommage visage et corps  pour lequel vous avez forcément les ingrédients dans votre cuisine !

1 commentaire:

  1. ma foi, ça se tente!
    Nous, notre jardin est couvert de mauvaises herbes mais de mauvaises herbes comestibles : de la roquette à profusion, du lierre terrestre et de la pimprenelle...

    RépondreSupprimer